Sécurité : Les serruriers et les nouvelles technologies
38
post-template-default,single,single-post,postid-38,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-14.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Serrurier et nouvelles technologies ne font plus qu’un pour plus de sécurité

Serrurier et nouvelles technologies ne font plus qu’un pour plus de sécurité

La serrurerie est un métier qui ne cesse d’évoluer. De nos jours, un serrurier se doit d’être polyvalent et maîtriser toutes les nouveautés, mais aussi garder en mémoire les anciennes techniques. Nous allons vous expliquer le rôle de la nouvelle technologie en serrurerie, mais faisons un point sur le métier en général.

La serrurerie simplement

La serrurerie consiste à installer un système de fermeture pour toutes sortes de portes, mais celle-ci s’étend aussi à une formation de métalliste pour tout ce qui concerne le fer, comme un portail par exemple. On parle aussi de blindage, de fabrication, conception ou encore de renforcement en serrurerie, d’où la diversité du métier. Un serrurier Bron 69500 par exemple installe un système de fermeture, mais il peut aussi forcer une porte sans l’abîmer bien évidemment.

La nouvelle technologie en serrurerie

Le monde évolue, la technologie et la serrurerie aussi. Aujourd’hui quand on parle de sécurité on parle de technologie haut de gamme. Dans certains quartiers qui se trouvent dans une zone à risques le serrurier peut proposer à son client des solutions comme les serrures électroniques, les transpondeurs ou encore les serrures à détection biométriques, parfois même une caméra de surveillance liée à un interphone. Le serrurier doit en permanence suivre une formation en nouvelles technologies qui peut paraître complexe pour ceux qui sont dans le métier depuis des années. Il faut avouer que la serrurerie tout mécanique disparaît de plus en plus. Le serrurier ne peut donc plus se contenter de sa formation de base, il doit ne faire plus qu’un avec le monde actuel et donc avec les nouvelles technologies qui vont évoluer de plus en plus au fil des années.
On peut donc dire que dans quelques années peut-être nos arrière-petits-enfants ne connaîtront pas les serrures tout mécaniques que nous avons connues avec la grosse clé, même si encore aujourd’hui les vieilles bâtisses ont gardé ce vieux système.